Les prestations décevantes du groupe ne vont pas avoir de répercussions sur l'avenir des quelque 550 collaborateurs. L'entreprise doit toutefois faire des économies, notamment en simplifiant plusieurs processus. Des accords ont été conclus avec les syndicats pour permettre le travail de nuit et de week-end, entre autres pour la communication, et les services aux clients en ligne et aux commerces spécialisés. Ces démarches sont nécessaires pour faire face à l'émergence du commerce en ligne. Van de Velde, établie à Schellebelle, va déployer une stratégie numérique. Dès janvier, clients et commerçants seront mieux informés en ligne.