Ainsi Pairi Daiza a accueilli sur cette période 1,492 million de visiteurs, en hausse de 22% par rapport au premier semestre 2014. Parallèlement, le chiffre d'affaires est passé de 37,4 à 46,9 millions d'euros, soit une hausse de 26%. "Cette hausse est plus importante que celle du nombre de visiteurs, ce qui s'explique par une légère augmentation de la dépense moyenne (+2,7%) dans le jardin, observée aussi bien au niveau des entrées que dans les restaurants", commente dans un communiqué la société cotée. Le bénéfice consolidé s'élève à 8,396 millions d'euros, en léger recul à un an d'écart (-1%). La société précise qu'en raison du caractère saisonnier de ses activités, qui s'étalent essentiellement de Pâques à la Toussaint, les résultats semestriels sont particulièrement contrastés. "Couvrant la période avril - septembre, les résultats du premier semestre comprennent quelque 90% de la fréquentation annuelle du parc et aussi de son chiffre d'affaires mais seulement six mois de charges. Par conséquent, les résultats du premier semestre sont très largement bénéficiaires et ceux du second semestre sont déficitaires. Sur une base annuelle, la société est bénéficiaire depuis 1999", souligne encore Pairi Daiza. (Belga)

Ainsi Pairi Daiza a accueilli sur cette période 1,492 million de visiteurs, en hausse de 22% par rapport au premier semestre 2014. Parallèlement, le chiffre d'affaires est passé de 37,4 à 46,9 millions d'euros, soit une hausse de 26%. "Cette hausse est plus importante que celle du nombre de visiteurs, ce qui s'explique par une légère augmentation de la dépense moyenne (+2,7%) dans le jardin, observée aussi bien au niveau des entrées que dans les restaurants", commente dans un communiqué la société cotée. Le bénéfice consolidé s'élève à 8,396 millions d'euros, en léger recul à un an d'écart (-1%). La société précise qu'en raison du caractère saisonnier de ses activités, qui s'étalent essentiellement de Pâques à la Toussaint, les résultats semestriels sont particulièrement contrastés. "Couvrant la période avril - septembre, les résultats du premier semestre comprennent quelque 90% de la fréquentation annuelle du parc et aussi de son chiffre d'affaires mais seulement six mois de charges. Par conséquent, les résultats du premier semestre sont très largement bénéficiaires et ceux du second semestre sont déficitaires. Sur une base annuelle, la société est bénéficiaire depuis 1999", souligne encore Pairi Daiza. (Belga)