Orange Belgium termine 2018 avec près de 2,5 millions d'abonnés mobiles, une hausse de 6,6%

13/02/19 à 07:40 - Mise à jour à 07:40

Source: Belga

Orange Belgium a vu sa base de clients mobiles s'accroître de 61.000 unités au quatrième trimestre 2018 pour atteindre près de 2,5 millions d'abonnés, en hausse de 6,6% sur un an, a annoncé mercredi l'opérateur de télécoms.

Orange Belgium termine 2018 avec près de 2,5 millions d'abonnés mobiles, une hausse de 6,6%

Michaël Trabbia, CEO Orange Belgium © Belga image

Orange Belgium constate que la croissance de la consommation moyenne de données mobiles par abonné se maintient. En décembre, l'utilisation a progressé de 79% en base annuelle, soit deux fois la croissance en 2017, à 3,2 Go/mois. "Nos offres illimitées combinées à l'excellence de notre réseau ont convaincu un nombre record de nouveaux clients", se félicite Michaël Trabbia, le CEO d'Orange Belgium.

"De toute évidence, nos clients en tirent pleinement avantage: leur consommation moyenne de données a augmenté de 79 % en seulement un an. Et pour la première fois, le réseau Orange a été le réseau le plus utilisé en Belgique pour l'envoi des voeux de Nouvel An." Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires d'Orange Belgium est en hausse de 5,1% à 342,2 millions d'euros et il atteint 1,28 milliard d'euros sur l'ensemble de l'année (+2,7% par rapport à 2017). Le bénéfice net consolidé se monte à 8,2 millions d'euros au dernier trimestre (contre une perte nette d'1,9 million au quatrième trimestre 2017) et à 32,4 millions d'euros en 2018, en recul de 16,8% par rapport à 2017. L'opérateur attribue cette diminution à "une baisse de l'EBITDA ajusté" et à "une augmentation des charges de restructuration".

Le conseil d'administration proposera le versement d'un dividende ordinaire de 0,50 euro (brut) par action au titre de l'exercice 2018. Pour 2019, Orange Belgium prévoit une légère progression de son chiffre d'affaires. L'opérateur vise également un Ebitda ajusté de 285 à 305 millions d'euros, "tenant compte d'éléments défavorables tels que la diminution des revenus MVNO (opérateur de réseau mobile virtuel, NDLR), l'impact de la nouvelle réglementation sur les appels internationaux et le paiement d'une redevance sur la marque Orange à partir de mai".

Nos partenaires