L'entreprise voit désormais en effet plus loin, vers la big data. "Jusqu'ici, nous avons construit un réseau de plusieurs milliers d'oncologues", explique le fondateur et CEO, Jean-Pol Detiffe. "La nouvelle étape est de connecter les laboratoires et centres oncologiques à nos outils de pointe d'interprétation de données." OncoDNA, qui emploie une cinquantaine de personnes dans quatre pays, n'est pas encore à l'équilibre mais s'en rapproche, précise l'Echo. (Belga)

L'entreprise voit désormais en effet plus loin, vers la big data. "Jusqu'ici, nous avons construit un réseau de plusieurs milliers d'oncologues", explique le fondateur et CEO, Jean-Pol Detiffe. "La nouvelle étape est de connecter les laboratoires et centres oncologiques à nos outils de pointe d'interprétation de données." OncoDNA, qui emploie une cinquantaine de personnes dans quatre pays, n'est pas encore à l'équilibre mais s'en rapproche, précise l'Echo. (Belga)