Environ la moitié des dégâts (16 millions d'euros) résulte du blocage des entreprises. L'autre partie des dégâts concerne les mesures prises pour assainir ces entreprises. Cette estimation ne tient pas compte de tous les dommages qui doivent encore être recensés et comptabilisés. La réputation des oeufs néerlandais a aussi été entachée. Les dommages subis par les commerces n'ont pas non plus été pris en compte.

Environ la moitié des dégâts (16 millions d'euros) résulte du blocage des entreprises. L'autre partie des dégâts concerne les mesures prises pour assainir ces entreprises. Cette estimation ne tient pas compte de tous les dommages qui doivent encore être recensés et comptabilisés. La réputation des oeufs néerlandais a aussi été entachée. Les dommages subis par les commerces n'ont pas non plus été pris en compte.