Les obligations, à échéance 2024, sont assorties d'un coupon annuel de 6,875%. Le montant principal, initialement prévu à 350 millions, a finalement été porté à 400 millions d'euros. Cette somme permettra notamment à l'entreprise de rembourser des obligations arrivant à échéance en 2018 et de réduire l'endettement. Nyrstar s'est attelé ces derniers mois à renforcer son bilan, via des réductions de coûts, une augmentation de capital et la cession d'actifs miniers. (Belga)

Les obligations, à échéance 2024, sont assorties d'un coupon annuel de 6,875%. Le montant principal, initialement prévu à 350 millions, a finalement été porté à 400 millions d'euros. Cette somme permettra notamment à l'entreprise de rembourser des obligations arrivant à échéance en 2018 et de réduire l'endettement. Nyrstar s'est attelé ces derniers mois à renforcer son bilan, via des réductions de coûts, une augmentation de capital et la cession d'actifs miniers. (Belga)