Les dates des actions de grève seront toutefois communiquées au préalable aux voyageurs, a précisé le syndicat Cockpit.

La direction de Lufthansa a déploré ces annonces qu'elle juge incompréhensibles. Elle se dit prête à poursuivre le dialogue.

Le conflit social qui oppose le groupe de transport aérien à ses pilotes a déjà été marqué par une grève de trois jours début avril, qui avait entraîné l'annulation de milliers de vols.

Cockpit réclamait le maintien d'une possibilité de partir en préretraite à 55 ans et une hausse de salaire de 10%. Lufthansa, qui tente de renouer avec une certaine compétitivité face à une concurrence importante dans le secteur, proposait de son côté de porter l'âge du départ en préretraite à 60 ans et une hausse de salaire de 5,2%.

Les dates des actions de grève seront toutefois communiquées au préalable aux voyageurs, a précisé le syndicat Cockpit. La direction de Lufthansa a déploré ces annonces qu'elle juge incompréhensibles. Elle se dit prête à poursuivre le dialogue. Le conflit social qui oppose le groupe de transport aérien à ses pilotes a déjà été marqué par une grève de trois jours début avril, qui avait entraîné l'annulation de milliers de vols. Cockpit réclamait le maintien d'une possibilité de partir en préretraite à 55 ans et une hausse de salaire de 10%. Lufthansa, qui tente de renouer avec une certaine compétitivité face à une concurrence importante dans le secteur, proposait de son côté de porter l'âge du départ en préretraite à 60 ans et une hausse de salaire de 5,2%.