Ce taux atteint ainsi son niveau le plus élevé depuis novembre 2016, alors qu'il se situait à son plancher historique de 2% en mars 2021, au coeur de la pandémie de coronavirus. Cette nouvelle hausse, conforme aux attentes des spécialistes, a été décidée à l'unanimité du Comité de politique monétaire de la Banque centrale brésilienne (Copom), réuni depuis mardi, a précisé ce dernier dans un communiqué. Le Copom a par ailleurs annoncé qu'il allait "évaluer la possibilité d'une nouvelle hausse, d'une moindre ampleur" lors de sa prochaine réunion, en septembre. Plusieurs analystes s'attendent à voir le taux directeur terminer 2022 à 14%, ce qui supposerait une augmentation de 0,25 point d'ici la fin de l'année. En juin, l'inflation au Brésil a encore accéléré, s'élevant à 11,89% sur un an. Les spécialistes consultés pour l'enquête hebdomadaire Focus de la Banque centrale tablent sur une inflation à 7,15% en 2022, largement supérieure à la fourchette haute de l'objectif du gouvernement (5%). La Banque centrale a diminué progressivement l'ampleur de ses hausses successives du taux directeur, principal outil de lutte contre l'inflation. Lors de la dernière réunion du Copom, en juin, il avait déjà été relevé de 0,5 point, après deux augmentations de 1 point (en mars et en mai) et trois de 1,5 point (octobre, décembre et février). (Belga)

Ce taux atteint ainsi son niveau le plus élevé depuis novembre 2016, alors qu'il se situait à son plancher historique de 2% en mars 2021, au coeur de la pandémie de coronavirus. Cette nouvelle hausse, conforme aux attentes des spécialistes, a été décidée à l'unanimité du Comité de politique monétaire de la Banque centrale brésilienne (Copom), réuni depuis mardi, a précisé ce dernier dans un communiqué. Le Copom a par ailleurs annoncé qu'il allait "évaluer la possibilité d'une nouvelle hausse, d'une moindre ampleur" lors de sa prochaine réunion, en septembre. Plusieurs analystes s'attendent à voir le taux directeur terminer 2022 à 14%, ce qui supposerait une augmentation de 0,25 point d'ici la fin de l'année. En juin, l'inflation au Brésil a encore accéléré, s'élevant à 11,89% sur un an. Les spécialistes consultés pour l'enquête hebdomadaire Focus de la Banque centrale tablent sur une inflation à 7,15% en 2022, largement supérieure à la fourchette haute de l'objectif du gouvernement (5%). La Banque centrale a diminué progressivement l'ampleur de ses hausses successives du taux directeur, principal outil de lutte contre l'inflation. Lors de la dernière réunion du Copom, en juin, il avait déjà été relevé de 0,5 point, après deux augmentations de 1 point (en mars et en mai) et trois de 1,5 point (octobre, décembre et février). (Belga)