Les collectes des ordures ménagères en porte-à-porte n'ont pas été réalisées lundi dans les communes d'Ecaussinnes, Manage, Merbes-le-Château et Seneffe, à la suite d'un nouveau mouvement d'humeur du personnel, a indiqué lundi HYGEA. L'intercommunale a, par ailleurs, souligné l'incapacité d'organiser des collectes de rattrapage au cours des prochains jours dans les communes impactées, sauf à Ecaussinnes et à Merbes-le-Château, deux communes faisant l'objet d'un projet pilote en matière de collecte sélective. "Le projet-pilote de ramassage pose problème au niveau des conditions de travail", a indiqué Sabine Libert de la CGSP. "Ce n'est donc plus les postes de reclassement qui sont au centre des débats mais les conditions de ramassage dans les deux communes-pilotes. Ces tournées se font avec un chauffeur et un seul chargeur, ce qui augmente le kilométrage à pied au quotidien, qui peut monter normalement à 25-30 kilomètres/jour/chargeur. Le mouvement de grève initié lundi veut donc souligner le nombre de kilomètres à pied à faire seul et la dangerosité dans la rue pour le chargeur, qui doit souvent traverser." Selon la syndicat, qui a évoqué une adaptation du système par le responsable du département, le travail reprendre mardi. Hygea a de son côté indiqué que des collectes de rattrapage seront organisées mardi pour les déchets organiques (sac vert) à Ecaussinnes et à Merbes-le-Château, ainsi que pour les PMC et les papiers-cartons collectés en conteneur uniquement à Merbes-le-Château. Les citoyens de Manage et de Seneffe sont quant à eux invités à rentrer leurs déchets et à les présenter lors des prochaines collectes. (Belga)

Les collectes des ordures ménagères en porte-à-porte n'ont pas été réalisées lundi dans les communes d'Ecaussinnes, Manage, Merbes-le-Château et Seneffe, à la suite d'un nouveau mouvement d'humeur du personnel, a indiqué lundi HYGEA. L'intercommunale a, par ailleurs, souligné l'incapacité d'organiser des collectes de rattrapage au cours des prochains jours dans les communes impactées, sauf à Ecaussinnes et à Merbes-le-Château, deux communes faisant l'objet d'un projet pilote en matière de collecte sélective. "Le projet-pilote de ramassage pose problème au niveau des conditions de travail", a indiqué Sabine Libert de la CGSP. "Ce n'est donc plus les postes de reclassement qui sont au centre des débats mais les conditions de ramassage dans les deux communes-pilotes. Ces tournées se font avec un chauffeur et un seul chargeur, ce qui augmente le kilométrage à pied au quotidien, qui peut monter normalement à 25-30 kilomètres/jour/chargeur. Le mouvement de grève initié lundi veut donc souligner le nombre de kilomètres à pied à faire seul et la dangerosité dans la rue pour le chargeur, qui doit souvent traverser." Selon la syndicat, qui a évoqué une adaptation du système par le responsable du département, le travail reprendre mardi. Hygea a de son côté indiqué que des collectes de rattrapage seront organisées mardi pour les déchets organiques (sac vert) à Ecaussinnes et à Merbes-le-Château, ainsi que pour les PMC et les papiers-cartons collectés en conteneur uniquement à Merbes-le-Château. Les citoyens de Manage et de Seneffe sont quant à eux invités à rentrer leurs déchets et à les présenter lors des prochaines collectes. (Belga)