Les négociations sur un nouvel accord sectoriel ont échoué à la fin de la semaine dernière. Selon les syndicats, les employeurs refusent de répondre à leurs demandes de "prime corona" et d'augmentation salariale pour l'année 2021. Ils ont annoncé une journée de grève nationale le 29 octobre. Essenscia, la fédération belge de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie, avait jugé cette décision "irresponsable" car un "attrayant paquet était sur la table", avec notamment des investissements dans la formation, pour parvenir à un solide accord sectoriel. L'accord sectoriel est renégocié tous les deux ans. (Belga)

Les négociations sur un nouvel accord sectoriel ont échoué à la fin de la semaine dernière. Selon les syndicats, les employeurs refusent de répondre à leurs demandes de "prime corona" et d'augmentation salariale pour l'année 2021. Ils ont annoncé une journée de grève nationale le 29 octobre. Essenscia, la fédération belge de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie, avait jugé cette décision "irresponsable" car un "attrayant paquet était sur la table", avec notamment des investissements dans la formation, pour parvenir à un solide accord sectoriel. L'accord sectoriel est renégocié tous les deux ans. (Belga)