Concrètement, les frais de distribution sur la facture globale du client "mixte" moyen (consommation de 2.800 kWh en électricité et 12.000 kWh en gaz) baisseront de 5,8% en 2020, soit de 33,70 euros, avant de repartir à la hausse. L'augmentation entre 2019 et 2024 est estimée à 2,7%, soit 14,50 euros par an pour les consommateurs résidentiels. Elle restera cependant "nettement inférieure" à l'indexation (8,9% cumulés sur la période), souligne Brugel. La distribution représente 28% de la facture globale de gaz d'un ménage bruxellois et 32% de la facture d'électricité, rappelle le régulateur. (Belga)

Concrètement, les frais de distribution sur la facture globale du client "mixte" moyen (consommation de 2.800 kWh en électricité et 12.000 kWh en gaz) baisseront de 5,8% en 2020, soit de 33,70 euros, avant de repartir à la hausse. L'augmentation entre 2019 et 2024 est estimée à 2,7%, soit 14,50 euros par an pour les consommateurs résidentiels. Elle restera cependant "nettement inférieure" à l'indexation (8,9% cumulés sur la période), souligne Brugel. La distribution représente 28% de la facture globale de gaz d'un ménage bruxellois et 32% de la facture d'électricité, rappelle le régulateur. (Belga)