Le conflit entre la Russie et l'Ukraine, et les sanctions annoncées, vont affecter les importations en provenance de Russie. L'année dernière, 6,2 millions de tonnes de marchandises en provenance de ce pays sont arrivées dans le port de Gand. Ce dernier s'attend à ce que les entreprises qui ont besoin des matières premières achètent ces marchandises ailleurs sur le marché international. Et, ce sont principalement les entreprises russes qui risquent de perdre des contrats. L'Ukraine, quant à elle, est le 14e partenaire commercial de North Sea Port, avec 1,4 million de tonnes d'importations, principalement du maïs et du colza. Les exportations de marchandises vers la Russie et l'Ukraine pourraient aussi être mises sous pression si le conflit prend de l'ampleur. Mais, il s'agit d'une part limitée estimée à 100.000 tonnes. (Belga)

Le conflit entre la Russie et l'Ukraine, et les sanctions annoncées, vont affecter les importations en provenance de Russie. L'année dernière, 6,2 millions de tonnes de marchandises en provenance de ce pays sont arrivées dans le port de Gand. Ce dernier s'attend à ce que les entreprises qui ont besoin des matières premières achètent ces marchandises ailleurs sur le marché international. Et, ce sont principalement les entreprises russes qui risquent de perdre des contrats. L'Ukraine, quant à elle, est le 14e partenaire commercial de North Sea Port, avec 1,4 million de tonnes d'importations, principalement du maïs et du colza. Les exportations de marchandises vers la Russie et l'Ukraine pourraient aussi être mises sous pression si le conflit prend de l'ampleur. Mais, il s'agit d'une part limitée estimée à 100.000 tonnes. (Belga)