Le porte-parole d'Integrale, Fabian de Bilderling, confirme que trois candidats ont remis une offre de reprise de l'assureur. Lors du conseil d'administration de mercredi, "ce qui a pris du temps était de regarder quelles étaient les responsabilités, notamment des administrateurs, sur les décisions qui vont être prises", a-t-il expliqué. Le CA se réunira à nouveau le 23 décembre et une proposition de décision sera prise à cette date. Elle sera soumise le même jour à l'assemblée générale. Integrale a un besoin urgent de capital supplémentaire car l'entreprise ne répond plus aux exigences de solvabilité de la Banque nationale (BNB). Son ratio de solvabilité - qui indique le montant des fonds propres dont l'assureur dispose pour faire face à ses engagements - est passé sous la barre des 100% au début de l'année. (Belga)

Le porte-parole d'Integrale, Fabian de Bilderling, confirme que trois candidats ont remis une offre de reprise de l'assureur. Lors du conseil d'administration de mercredi, "ce qui a pris du temps était de regarder quelles étaient les responsabilités, notamment des administrateurs, sur les décisions qui vont être prises", a-t-il expliqué. Le CA se réunira à nouveau le 23 décembre et une proposition de décision sera prise à cette date. Elle sera soumise le même jour à l'assemblée générale. Integrale a un besoin urgent de capital supplémentaire car l'entreprise ne répond plus aux exigences de solvabilité de la Banque nationale (BNB). Son ratio de solvabilité - qui indique le montant des fonds propres dont l'assureur dispose pour faire face à ses engagements - est passé sous la barre des 100% au début de l'année. (Belga)