Moody's explique cette baisse par une réduction progressive du lien étroit entre la holding et les autorités belges, maintenant que le marché ferroviaire belge doit progressivement s'ouvrir à la concurrence, conformément aux règles européennes en la matière.

Moody's a également revu négativement la note à court terme Provisional Prime-1 de la SNCB Holding de 6 à 7, une conséquence de la situation financière au sein de la SNCB et du retour plus lent que prévu à une situation d'avant-crise.

Trends.be avec Belga

Moody's explique cette baisse par une réduction progressive du lien étroit entre la holding et les autorités belges, maintenant que le marché ferroviaire belge doit progressivement s'ouvrir à la concurrence, conformément aux règles européennes en la matière. Moody's a également revu négativement la note à court terme Provisional Prime-1 de la SNCB Holding de 6 à 7, une conséquence de la situation financière au sein de la SNCB et du retour plus lent que prévu à une situation d'avant-crise. Trends.be avec Belga