Un accord à long terme est également en vue pour la fourniture et la production continues de la masse de chocolat Côte d'Or en Belgique, a précisé le groupe américain.

"Dans le cadre de la transaction prévue, l'ensemble des salariés de l'usine de Hal devraient être employés par Barry Callebaut, et les chocolats Côte d'Or continueraient à être produits dans l'usine sur base d'un accord de service de fabrication", a-t-il ajouté.

Ce projet d'acquisition constitue "une nouvelle étape logique dans le partenariat d'approvisionnement stratégique entre les deux parties car il permettra à Mondelez International de continuer à optimiser son réseau d'approvisionnement en chocolat tout en offrant à Barry Callebaut la possibilité d'accroitre sa capacité de production en Belgique", a encore indiqué le groupe américain.

"Au cours des 5 dernières années, la production de notre usine de Wieze, en Flandre orientale, a progressé de plus de 15%. Nous avions dès lors besoin de capacité supplémentaire afin de répondre à la demande mondiale de chocolat belge", a de son côté expliqué Dirk Poelman, directeur opérationnel de Barry Callebaut.

Durant la période de transition prévue, d'une durée de 3 ans, le groupe suisse va déterminer "la meilleure manière d'intégrer l'usine de Hal dans la production de Barry Callebaut", a-t-il encore indiqué. L'usine de Wieze pourrait ainsi devenir une implantation où ne sont pas utilisés les fruits à coque, cette activité pouvant être transférée à Hal.

La transaction, qui devrait être bouclée pour la fin du mois de décembre, reste soumise aux conditions de clôture et aux consultations avec les représentants du personnel.