"Les entreprises belges peuvent aider l'Indonésie à faire de cette édition 2018 la plus accomplie", a enchaîné Philippe Muyters, ministre flamand du Sport, qui a rappelé l'implication de sociétés belges dans l'organisation de grands événements récents, comme la Coupe du Monde au Brésil en 2014. Version continentale des Jeux olympiques, les Jeux d'Asie sont également organisés tous les quatre ans. L'événement reprend plus ou moins les mêmes sports que les JO, tout en intégrant des disciplines plus proches des cultures sportives du continent. Une quarantaine de nations y prennent part. Pour mettre en valeur le savoir-faire des entreprises belges spécialisées dans la fourniture pour grands événements sportifs, le Sports Technology Club a été institué il y a onze ans au sein d'Agoria, la fédération de l'industrie technologique. Il rassemble quelque soixante entreprises dont une quinzaine ont fait le déplacement à Jakarta pour participer cette semaine à la mission économique présidée par la princesse Astrid. Ces quinze acteurs ont été brièvement présentés aux responsables du Comité olympique indonésien. Ils sont spécialisés entre autres dans le ticketing, la confection de gazon synthétique, les écrans géants, les portiques d'accès ou encore les éclairages led. La délégation officielle belge a conclu sa rencontre avec le Comité olympique indonésien en remettant deux maillots du Diable rouge d'origine indonésienne Radja Nainggolan à M. Iswandi et à Ignacio Hardojo, chef de mission à l'ambassade indonésienne à Bruxelles. (Belga)

"Les entreprises belges peuvent aider l'Indonésie à faire de cette édition 2018 la plus accomplie", a enchaîné Philippe Muyters, ministre flamand du Sport, qui a rappelé l'implication de sociétés belges dans l'organisation de grands événements récents, comme la Coupe du Monde au Brésil en 2014. Version continentale des Jeux olympiques, les Jeux d'Asie sont également organisés tous les quatre ans. L'événement reprend plus ou moins les mêmes sports que les JO, tout en intégrant des disciplines plus proches des cultures sportives du continent. Une quarantaine de nations y prennent part. Pour mettre en valeur le savoir-faire des entreprises belges spécialisées dans la fourniture pour grands événements sportifs, le Sports Technology Club a été institué il y a onze ans au sein d'Agoria, la fédération de l'industrie technologique. Il rassemble quelque soixante entreprises dont une quinzaine ont fait le déplacement à Jakarta pour participer cette semaine à la mission économique présidée par la princesse Astrid. Ces quinze acteurs ont été brièvement présentés aux responsables du Comité olympique indonésien. Ils sont spécialisés entre autres dans le ticketing, la confection de gazon synthétique, les écrans géants, les portiques d'accès ou encore les éclairages led. La délégation officielle belge a conclu sa rencontre avec le Comité olympique indonésien en remettant deux maillots du Diable rouge d'origine indonésienne Radja Nainggolan à M. Iswandi et à Ignacio Hardojo, chef de mission à l'ambassade indonésienne à Bruxelles. (Belga)