Katoen Natie construit à Houston un terminal où le plastique est livré en brut et peut repartir en sacs de 25 kilos. Il s'agit, selon l'entreprise, de la plus grande plate-forme dans son genre. L'entreprise peut y accueillir trois mille wagons et transformer le plastique via 22 lignes d'emballage. Après l'ouverture officielle du terminal par la princesse Astrid, le premier cinquième d'un site de 230 hectares a été mis en service vendredi. Nous investissons 420 millions d'euros par an. La plus grande partie des investissement vont aux Etats-Unis. A côté de Houston, Katoen Natie construit également à Dallas et Bâton Rouge, a indiqué le patron de l'entreprise, Fernand Huts. (Belga)

Katoen Natie construit à Houston un terminal où le plastique est livré en brut et peut repartir en sacs de 25 kilos. Il s'agit, selon l'entreprise, de la plus grande plate-forme dans son genre. L'entreprise peut y accueillir trois mille wagons et transformer le plastique via 22 lignes d'emballage. Après l'ouverture officielle du terminal par la princesse Astrid, le premier cinquième d'un site de 230 hectares a été mis en service vendredi. Nous investissons 420 millions d'euros par an. La plus grande partie des investissement vont aux Etats-Unis. A côté de Houston, Katoen Natie construit également à Dallas et Bâton Rouge, a indiqué le patron de l'entreprise, Fernand Huts. (Belga)