Les Etats-Unis sont le premier partenaire commercial de la chimie et des sciences de la vie belge hors Europe et le troisième au niveau mondial. Le secteur a exporté l'année dernière pour 12 milliards d'euros de produits aux USA, soit plus de la moitié des exportations de biens depuis la Belgique vers les aux Etats-Unis (55%) et environ 10% des exportations totales du secteur. Pour essenscia, le marché américain revêt une importance capitale pour le secteur. Il représente non seulement un des marchés les plus importants mais les Etats-Unis sont également un des plus grands investisseurs en Belgique et ce, tant dans des centres de production que des centres de recherche. Plus de 100 entreprises américaines du secteur sont implantées en Belgique. Elles emploient plus de 23.000 personnes, soit plus d'un quart de l'emploi total et représentent près de 40% de la valeur ajoutée de la chimie et pharma belge. Pour Yves Verschueren, plus de trois-quarts des produits du secteur de la chimie et des sciences de la vie belge sont exportés et les exportations ont augmenté de près de moitié au cours des dix dernières années. "Des relations commerciales étroites avec les Etats-Unis sont essentielles car elles contribuent à notre prospérité. Nous demeurons dès lors en faveur de la conclusion d'accords de libre-échange ambitieux et équilibrés, qui généreront de nouvelles opportunités d'exportation et stimuleront la création d'emploi dans notre pays", a-t-il déclaré. (Belga)

Les Etats-Unis sont le premier partenaire commercial de la chimie et des sciences de la vie belge hors Europe et le troisième au niveau mondial. Le secteur a exporté l'année dernière pour 12 milliards d'euros de produits aux USA, soit plus de la moitié des exportations de biens depuis la Belgique vers les aux Etats-Unis (55%) et environ 10% des exportations totales du secteur. Pour essenscia, le marché américain revêt une importance capitale pour le secteur. Il représente non seulement un des marchés les plus importants mais les Etats-Unis sont également un des plus grands investisseurs en Belgique et ce, tant dans des centres de production que des centres de recherche. Plus de 100 entreprises américaines du secteur sont implantées en Belgique. Elles emploient plus de 23.000 personnes, soit plus d'un quart de l'emploi total et représentent près de 40% de la valeur ajoutée de la chimie et pharma belge. Pour Yves Verschueren, plus de trois-quarts des produits du secteur de la chimie et des sciences de la vie belge sont exportés et les exportations ont augmenté de près de moitié au cours des dix dernières années. "Des relations commerciales étroites avec les Etats-Unis sont essentielles car elles contribuent à notre prospérité. Nous demeurons dès lors en faveur de la conclusion d'accords de libre-échange ambitieux et équilibrés, qui généreront de nouvelles opportunités d'exportation et stimuleront la création d'emploi dans notre pays", a-t-il déclaré. (Belga)