Le terrain est situé Houtweg, à l'ouest de son dépôt existant tram et bus de Haren. Il accueillera d'ici quelques années ce nouveau dépôt qui sera constitué d'un hall de remisage de 6.000m² pour 8 rames de métro, d'un remisage extérieur de 16.000 m² pour 6 rames et trains de travaux; d'un atelier pour l'entretien des métros de 9.000 m² et d'un bâtiment administratif de 6.000m². En comptant d'autres infrastructures annexes et voies de man?uvre, le nouveau site s'étendra sur environ 6ha. C'est également depuis ce terrain que sera creusé le puits qui permettra de descendre dans le sol bruxellois le tunnelier qui creusera la future ligne de métro Nord à construire d'ici 2025, en intégrant l'axe de prémétro existant entre Albert et Gare du Nord, et en creusant un nouveau tunnel entre la station Gare du Nord et Bordet. De son côté, la Commission européenne, propriétaire du terrain depuis plusieurs années, recherchait un autre terrain plus approprié à ses besoins de stockage. La STIB disposait d'un terrain situé chaussée de Vilvorde, le long du canal, sur lequel se trouve notamment un entrepôt. Ce terrain correspondait aux besoins de la Commission européenne. L'acte d'échange de terrains entre la STIB et la Commission européenne a été conclu, avec l'aval des gouvernements fédéral et bruxellois, vendredi dernier. (Belga)

Le terrain est situé Houtweg, à l'ouest de son dépôt existant tram et bus de Haren. Il accueillera d'ici quelques années ce nouveau dépôt qui sera constitué d'un hall de remisage de 6.000m² pour 8 rames de métro, d'un remisage extérieur de 16.000 m² pour 6 rames et trains de travaux; d'un atelier pour l'entretien des métros de 9.000 m² et d'un bâtiment administratif de 6.000m². En comptant d'autres infrastructures annexes et voies de man?uvre, le nouveau site s'étendra sur environ 6ha. C'est également depuis ce terrain que sera creusé le puits qui permettra de descendre dans le sol bruxellois le tunnelier qui creusera la future ligne de métro Nord à construire d'ici 2025, en intégrant l'axe de prémétro existant entre Albert et Gare du Nord, et en creusant un nouveau tunnel entre la station Gare du Nord et Bordet. De son côté, la Commission européenne, propriétaire du terrain depuis plusieurs années, recherchait un autre terrain plus approprié à ses besoins de stockage. La STIB disposait d'un terrain situé chaussée de Vilvorde, le long du canal, sur lequel se trouve notamment un entrepôt. Ce terrain correspondait aux besoins de la Commission européenne. L'acte d'échange de terrains entre la STIB et la Commission européenne a été conclu, avec l'aval des gouvernements fédéral et bruxellois, vendredi dernier. (Belga)