Cette somme s'ajoute au montant d'1,3 milliard de dollars d'investissement déjà annoncé en 2015 et destiné à moderniser la même usine située à Tuscaloosa, rappelle la firme dans un communiqué.

Selon Mercedes, 600 nouveaux emplois seront créés dans l'usine qui en compte 3.700. Construit en 1995, ce site a produit l'an dernier 310.000 véhicules, des différents modèles de SUV dont 70% ont été exportés dans le monde entier et la limousine "Classe C" destinée au marché américain.

Il est aussi prévu de bâtir une usine d'assemblage de batteries électriques à proximité du bâtiment, laquelle s'ajoutera à d'autres sites situés en Allemagne et en Chine.

En tout, Mercedes va investir un milliard de dollar dans cette région des Etats-Unis où d'autres constructeurs non américains - Honda, Hyundai-Kia et Toyota - ont aussi une forte présence.

"Notre usine ultra-moderne de Tuscaloosa nous permettra de produire de manière flexible les véhicules électriques, hybrides et les voitures avec des moteurs à combustion classiques sur la même ligne afin de répondre avec souplesse à la demande de nos clients", a déclaré Markus Schäfer, responsable de la production chez Mercedes-Benz.

"Avec nos sites de production de véhicules électriques et de batteries en Europe, en Chine et maintenant aux États-Unis, notre réseau mondial est prêt pour l'électromobilité", ajoute-t-il.

Cette nouvelle injection d'argent parvient au moment où Mercedes a annoncé sa volonté d'électriser d'ici 2022 chacun de ses véhicules, pour les proposer en mode hybride ou entièrement électrique à la clientèle.

Cette somme s'ajoute au montant d'1,3 milliard de dollars d'investissement déjà annoncé en 2015 et destiné à moderniser la même usine située à Tuscaloosa, rappelle la firme dans un communiqué. Selon Mercedes, 600 nouveaux emplois seront créés dans l'usine qui en compte 3.700. Construit en 1995, ce site a produit l'an dernier 310.000 véhicules, des différents modèles de SUV dont 70% ont été exportés dans le monde entier et la limousine "Classe C" destinée au marché américain. Il est aussi prévu de bâtir une usine d'assemblage de batteries électriques à proximité du bâtiment, laquelle s'ajoutera à d'autres sites situés en Allemagne et en Chine. En tout, Mercedes va investir un milliard de dollar dans cette région des Etats-Unis où d'autres constructeurs non américains - Honda, Hyundai-Kia et Toyota - ont aussi une forte présence. "Notre usine ultra-moderne de Tuscaloosa nous permettra de produire de manière flexible les véhicules électriques, hybrides et les voitures avec des moteurs à combustion classiques sur la même ligne afin de répondre avec souplesse à la demande de nos clients", a déclaré Markus Schäfer, responsable de la production chez Mercedes-Benz. "Avec nos sites de production de véhicules électriques et de batteries en Europe, en Chine et maintenant aux États-Unis, notre réseau mondial est prêt pour l'électromobilité", ajoute-t-il. Cette nouvelle injection d'argent parvient au moment où Mercedes a annoncé sa volonté d'électriser d'ici 2022 chacun de ses véhicules, pour les proposer en mode hybride ou entièrement électrique à la clientèle.