"La suppression de ces trains de service aura des conséquences néfastes au quotidien pour les agents de la SNCB concernés. Beaucoup d'entre eux, pour arriver à l'heure au travail, devront prendre un train une heure plus tôt ou pire encore", dénonce la CGSP-Cheminots, qui précise que cette décision concerne tous les agents. Elle déplore par ailleurs que ce changement ait été décidé sans aucune consultation des organisations syndicales reconnues. "Cette décision unilatérale de la direction de la SNCB met en danger la vie familiale de dizaines d'agents", souligne-t-elle. La CGSP-Cheminots bruxelloise demande une réunion extraordinaire des comités pour la prévention et la protection au travail compétents pour Forest (comités PPT). "Le personnel du site de Forêt est en colère et menace d'arrêts de travail. Des mouvements spontanés pourraient impacter le trafic voyageur national et international dans les heures qui viennent", avertit le syndicat. (Belga)

"La suppression de ces trains de service aura des conséquences néfastes au quotidien pour les agents de la SNCB concernés. Beaucoup d'entre eux, pour arriver à l'heure au travail, devront prendre un train une heure plus tôt ou pire encore", dénonce la CGSP-Cheminots, qui précise que cette décision concerne tous les agents. Elle déplore par ailleurs que ce changement ait été décidé sans aucune consultation des organisations syndicales reconnues. "Cette décision unilatérale de la direction de la SNCB met en danger la vie familiale de dizaines d'agents", souligne-t-elle. La CGSP-Cheminots bruxelloise demande une réunion extraordinaire des comités pour la prévention et la protection au travail compétents pour Forest (comités PPT). "Le personnel du site de Forêt est en colère et menace d'arrêts de travail. Des mouvements spontanés pourraient impacter le trafic voyageur national et international dans les heures qui viennent", avertit le syndicat. (Belga)