"Nous sommes fiers de revenir là où nous devons être comme concurrents dans le monde de la course", a souligné Davide Grasso dans un communiqué. La marque au Trident appartient désormais au groupe automobile Stellantis, qui regroupe FCA et PSA. Fondée en 1914 à Bologne, son siège est à Modène, tout près de celui de sa concurrente Ferrari. Elle a notamment remporté deux titres de champion du monde des pilotes de F1 avec Juan-Manuel Fangio en 1954 et 1957.

Le Championnat du monde de Formule E, lancé en 2014, fait courir des monoplaces à propulsion électrique dans des centres urbains. Il accueillera à compter de 2023 une troisième génération de voitures, dites "Gen3", plus puissantes. La saison 2022 compte, elle, 16 manches et doit débuter fin janvier à Diriyah, en Arabie saoudite. Plusieurs grands constructeurs comme Mercedes, Porsche, Nissan et Jaguar y participeront.

Pour Mercedes, ça sera la dernière fois avant de quitter la catégorie fin 2022, suivant l'exemple de BMW et Audi fin 2021.

McLaren a signé l'an dernier une option pour potentiellement rejoindre le championnat en 2023.

"Nous sommes fiers de revenir là où nous devons être comme concurrents dans le monde de la course", a souligné Davide Grasso dans un communiqué. La marque au Trident appartient désormais au groupe automobile Stellantis, qui regroupe FCA et PSA. Fondée en 1914 à Bologne, son siège est à Modène, tout près de celui de sa concurrente Ferrari. Elle a notamment remporté deux titres de champion du monde des pilotes de F1 avec Juan-Manuel Fangio en 1954 et 1957. Le Championnat du monde de Formule E, lancé en 2014, fait courir des monoplaces à propulsion électrique dans des centres urbains. Il accueillera à compter de 2023 une troisième génération de voitures, dites "Gen3", plus puissantes. La saison 2022 compte, elle, 16 manches et doit débuter fin janvier à Diriyah, en Arabie saoudite. Plusieurs grands constructeurs comme Mercedes, Porsche, Nissan et Jaguar y participeront. Pour Mercedes, ça sera la dernière fois avant de quitter la catégorie fin 2022, suivant l'exemple de BMW et Audi fin 2021. McLaren a signé l'an dernier une option pour potentiellement rejoindre le championnat en 2023.