Perrigo, qui avait déboursé 3,8 milliards d'euros sur la table pour s'offrir le spécialiste flamand des médicaments sans prescription, estime que Marc Coucke et Waterland ont présenté de façon fallacieuse les finances d'Omega Pharma pour obtenir un meilleur prix. Le groupe américain réclamait un remboursement de 1,9 milliard d'euros. Disclaimer : Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga. (Belga)

Perrigo, qui avait déboursé 3,8 milliards d'euros sur la table pour s'offrir le spécialiste flamand des médicaments sans prescription, estime que Marc Coucke et Waterland ont présenté de façon fallacieuse les finances d'Omega Pharma pour obtenir un meilleur prix. Le groupe américain réclamait un remboursement de 1,9 milliard d'euros. Disclaimer : Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga. (Belga)