"La commune de Lontzen a décidé d'introduire cette action en référé pour tenter d'annuler l'assemblée générale qui devra se prononcer sur la fusion par absorption car nous avons le sentiment que ce processus de fusion ne se préparait pas dans la plus grande transparence" a indiqué Alfred Lecerf, le bourgmestre de Lontzen à l'agence Belga.

"En octobre dernier, lors d'une réunion avec les dirigeants de l'ALG et de Tecteo, nous avons demandé des garanties concernant notamment nos dividendes et le site régional d'Eupen. La direction n'a pas été en mesure de nous les fournir. Sans garantie et au vu de la situation financière de Tecteo, il est pour moi impossible de prendre le risque de perdre les dividendes annuelles qui s'élèvent à 10.4000 euros pour la commune de Lontzen" a encore expliqué Alfred Lecerf.

Le bourgmestre a également annoncé que d'autres communes comme Eupen, La Calamine, Raeren et Plombières pourraient se joindre à ce référé dès ce vendredi soir.

Selon le quotidien, cette procédure en référé ne devrait pas remettre en cause la tenue, ce vendredi, d'un conseil d'administration qui doit fixer la date de l'assemblée générale.

Trends.be, avec Belga

"La commune de Lontzen a décidé d'introduire cette action en référé pour tenter d'annuler l'assemblée générale qui devra se prononcer sur la fusion par absorption car nous avons le sentiment que ce processus de fusion ne se préparait pas dans la plus grande transparence" a indiqué Alfred Lecerf, le bourgmestre de Lontzen à l'agence Belga. "En octobre dernier, lors d'une réunion avec les dirigeants de l'ALG et de Tecteo, nous avons demandé des garanties concernant notamment nos dividendes et le site régional d'Eupen. La direction n'a pas été en mesure de nous les fournir. Sans garantie et au vu de la situation financière de Tecteo, il est pour moi impossible de prendre le risque de perdre les dividendes annuelles qui s'élèvent à 10.4000 euros pour la commune de Lontzen" a encore expliqué Alfred Lecerf. Le bourgmestre a également annoncé que d'autres communes comme Eupen, La Calamine, Raeren et Plombières pourraient se joindre à ce référé dès ce vendredi soir. Selon le quotidien, cette procédure en référé ne devrait pas remettre en cause la tenue, ce vendredi, d'un conseil d'administration qui doit fixer la date de l'assemblée générale. Trends.be, avec Belga