Redémarrage en douceur pour le secteur de l'auto, de la moto et du cycle. Le Conseil National de Sécurité a fixé une règle générale, avec l'ouverture des commerces pour le B2B le 4 mai, et pour le grand public, le 11 mai.
...

Redémarrage en douceur pour le secteur de l'auto, de la moto et du cycle. Le Conseil National de Sécurité a fixé une règle générale, avec l'ouverture des commerces pour le B2B le 4 mai, et pour le grand public, le 11 mai."Cela signifie que les professionnels pourront retourner dans les garages et les concessions dès le 4 mai" indique Filip Rylant, porte-parole de Traxio, la confédération des entreprises de distribution et de réparation de voitures, de camions, de vélos, de motos et de matériels agricoles. "Cela concerne aussi les fleet" ajoute-t-il, donc les voitures de société, qui devraient ainsi pouvoir être livrées, reprises, entretenues. Pour l'heure, seules les réparations urgentes sont autorisées. "C'est une possibilité, mais cela dépendra des marques" précise Frank Van Gool, directeur général de Renta, la fédération des loueurs. Certains réseaux pourraient choisir de ne tout relancer que le 11 mai. BMW se prépare, sans encore préciser de date. En utilisant comme outil des applications pour communiquer avec les concessionnaires notamment pour la prise de rendez-vous ou configurer la voiture livrée, avec fonction de chat pour des explications."Ces activités autour des voitures fleet doit s'intégrer dans les règles du confinement toujours en application sur les limitations des déplacements non essentiels, qui resteront en vigueur jusqu'au 18 mai" ajoute prudemment Filip Rylant, qui attend la publication de l'arrêté précisant les nouvelles règles de sortie du confinement et ses interprétations. Tout n'est pas absolument clair...."Nous regrettons que les consommateurs ne pourront pas accéder aux concessions, aux show rooms, avant le 11 mai" continue Filip Rylant. "C'est une opportunité manquée. Ces show rooms sont généralement des négoces à trafic modéré, nous avions pris des accords avec les partenaires sociaux pour redémarrer les activités dans le respect des règles sanitaires. Cela aurait été un bon test avant l'ouverture des magasins."Les fédérations Traxio et Febiac (importateurs de voitures) espéraient pouvoir rouvrir entièrement à partir de la fin du confinement, fixée au 4 mai avant la conférence de presse de vendredi dernier et les nouvelles mesures.