"Juste quand le marché des ordinateurs commençait à enregistrer des résultats positifs, une pénurie de microprocesseurs (CPU's) a provoqué des problèmes dans la chaîne de production", souligne l'analyste de Gartner Mikako Kitagawa. "Ce manque a conduit à ce que les vendeurs ne puissent pas répondre à la demande créée par les mises à niveau des ordinateurs professionnels." A côté de cela, des incertitudes économiques et politiques dans certains pays, parmi lesquels les Etats-Unis ont pesé sur la demande. En outre, la demande d'ordinateurs de la part des consommateurs privés est restée faible en fin d'année. Lenovo a dépassé au quatrième trimestre HP Inc. pour devenir le leader du marché, avec une part de 24,2%, notamment grâce à la co-entreprise formée en mai 2018 avec Fujitsu. HP Inc. jouit d'une part de marché de 21,7%, devant Dell (15,9%). (Belga)

"Juste quand le marché des ordinateurs commençait à enregistrer des résultats positifs, une pénurie de microprocesseurs (CPU's) a provoqué des problèmes dans la chaîne de production", souligne l'analyste de Gartner Mikako Kitagawa. "Ce manque a conduit à ce que les vendeurs ne puissent pas répondre à la demande créée par les mises à niveau des ordinateurs professionnels." A côté de cela, des incertitudes économiques et politiques dans certains pays, parmi lesquels les Etats-Unis ont pesé sur la demande. En outre, la demande d'ordinateurs de la part des consommateurs privés est restée faible en fin d'année. Lenovo a dépassé au quatrième trimestre HP Inc. pour devenir le leader du marché, avec une part de 24,2%, notamment grâce à la co-entreprise formée en mai 2018 avec Fujitsu. HP Inc. jouit d'une part de marché de 21,7%, devant Dell (15,9%). (Belga)