Le président Joe Biden souhaiterait encore inviter l'émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, à la Maison-Blanche avant la fin du mois. En Europe, on craint que de nouvelles sanctions contre la Russie ne pousse la président Poutine à fermer encore un peu plus les robinets de gaz vers le Vieux continent. En temps normal, le gaz russe représente 40% de la consommation européenne. Le Qatar est l'un des plus grands producteurs de GNL, gaz naturel liquéfié. Les 3/4 de sa production se rend en Asie, surtout au Japon et en Corée. Pour l'instant, le gaz qatari représente 5% des importations européennes de gaz. D'autres pays ont été approchés par le gouvernement américain pour approvisionner l'Europe. Les Etats-Unis espèrent ainsi rassurer leurs alliés outre-Atlantique sur les conséquences que pourraient avoir de nouvelles sanctions contre la Russie, sur lesquelles les USA aimeraient que l'Europe s'accorde. (Belga)

Le président Joe Biden souhaiterait encore inviter l'émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, à la Maison-Blanche avant la fin du mois. En Europe, on craint que de nouvelles sanctions contre la Russie ne pousse la président Poutine à fermer encore un peu plus les robinets de gaz vers le Vieux continent. En temps normal, le gaz russe représente 40% de la consommation européenne. Le Qatar est l'un des plus grands producteurs de GNL, gaz naturel liquéfié. Les 3/4 de sa production se rend en Asie, surtout au Japon et en Corée. Pour l'instant, le gaz qatari représente 5% des importations européennes de gaz. D'autres pays ont été approchés par le gouvernement américain pour approvisionner l'Europe. Les Etats-Unis espèrent ainsi rassurer leurs alliés outre-Atlantique sur les conséquences que pourraient avoir de nouvelles sanctions contre la Russie, sur lesquelles les USA aimeraient que l'Europe s'accorde. (Belga)