Durant plusieurs semaines, Lime avait retiré ses engins électriques afin d'aider à réduire la propagation du coronavirus. L'entreprise avait expliqué avoir suspendu ses opérations par prudence et afin de se conformer aux directives gouvernementales. Elle s'était engagée à les réactiver une fois la crise maîtrisée.

Outre Bruxelles, Lime précise vendredi "être à l'écoute des villes périphériques pour déployer nos trottinettes, alternatives à la voiture individuelle au moment du déconfinement".

Toutes les trottinettes sont désinfectées lorsqu'elles sont entretenues dans l'atelier, chargées ou déployées dans la ville, assure l'entreprise. Les méthodes de nettoyage ont été améliorées et la fréquence de désinfection a augmenté, ajoute-t-elle. Les utilisateurs seront, eux, sensibilisés régulièrement aux gestes barrières.

De son côté, Dott est revenu à son offre normale de 3.000 trottinettes depuis le 4 mai et le début du déconfinement. L'entreprise était passée à un "service minimum" à la mi-mars, en n'en proposant plus que 2.000 à travers la capitale.

Durant plusieurs semaines, Lime avait retiré ses engins électriques afin d'aider à réduire la propagation du coronavirus. L'entreprise avait expliqué avoir suspendu ses opérations par prudence et afin de se conformer aux directives gouvernementales. Elle s'était engagée à les réactiver une fois la crise maîtrisée. Outre Bruxelles, Lime précise vendredi "être à l'écoute des villes périphériques pour déployer nos trottinettes, alternatives à la voiture individuelle au moment du déconfinement". Toutes les trottinettes sont désinfectées lorsqu'elles sont entretenues dans l'atelier, chargées ou déployées dans la ville, assure l'entreprise. Les méthodes de nettoyage ont été améliorées et la fréquence de désinfection a augmenté, ajoute-t-elle. Les utilisateurs seront, eux, sensibilisés régulièrement aux gestes barrières. De son côté, Dott est revenu à son offre normale de 3.000 trottinettes depuis le 4 mai et le début du déconfinement. L'entreprise était passée à un "service minimum" à la mi-mars, en n'en proposant plus que 2.000 à travers la capitale.