En 2016, 5,92% des embauches concernaient un travailleur de cette tranche d'âge en Wallonie, contre 3,04% en 2011 (+95%). Ce phénomène concerne surtout les femmes, puisqu'elles sont 74% de plus à travailler par rapport à 2011, pour 30% chez les hommes. Il s'opère davantage en Wallonie et à Bruxelles, car les deux régions avaient un retard à rattraper en termes de mise à l'emploi des travailleurs plus expérimentés, selon Acerta. Mais pour le prestataires en ressources humaines, 6% reste un taux faible dans un contexte de vieillissement de la population et de recul de l'âge de la pension. "Les employeurs recherchent des solutions relatives à la pénurie de divers profils sur le marché de l'emploi, et il semble qu'ils constatent plus souvent qu'avant que les travailleurs de plus de 55 ans peuvent également combler ce besoin", indique Olivier Macq, juriste chez Acerta, cité dans un communiqué. "Il s'agit donc surtout à présent de confirmer ce changement de mentalité dans les années à venir. Nos premières estimations pour 2017 sont de toute manière prometteuses." (Belga)

En 2016, 5,92% des embauches concernaient un travailleur de cette tranche d'âge en Wallonie, contre 3,04% en 2011 (+95%). Ce phénomène concerne surtout les femmes, puisqu'elles sont 74% de plus à travailler par rapport à 2011, pour 30% chez les hommes. Il s'opère davantage en Wallonie et à Bruxelles, car les deux régions avaient un retard à rattraper en termes de mise à l'emploi des travailleurs plus expérimentés, selon Acerta. Mais pour le prestataires en ressources humaines, 6% reste un taux faible dans un contexte de vieillissement de la population et de recul de l'âge de la pension. "Les employeurs recherchent des solutions relatives à la pénurie de divers profils sur le marché de l'emploi, et il semble qu'ils constatent plus souvent qu'avant que les travailleurs de plus de 55 ans peuvent également combler ce besoin", indique Olivier Macq, juriste chez Acerta, cité dans un communiqué. "Il s'agit donc surtout à présent de confirmer ce changement de mentalité dans les années à venir. Nos premières estimations pour 2017 sont de toute manière prometteuses." (Belga)