Jeudi, les syndicats ont participé à la réunion de la task force au cours de laquelle le plan CatCh de redéploiement de la zone autour du site de Gosselies leur fut présenté. Ce dernier mise sur la création de 6.000 à 8.000 emplois à l'horizon 2025 dans des secteurs à haute valeur ajoutée. Parallèlement, conformément à ce qu'ils avaient décidé mercredi, les travailleurs ont débrayé durant une demi-journée jeudi. Vendredi, syndicats et direction de Caterpillar Belgium ont prévu de se retrouver pour reprendre le cours des négociations, suspendues après les dégradations survenues lundi matin sur le site. (Belga)

Jeudi, les syndicats ont participé à la réunion de la task force au cours de laquelle le plan CatCh de redéploiement de la zone autour du site de Gosselies leur fut présenté. Ce dernier mise sur la création de 6.000 à 8.000 emplois à l'horizon 2025 dans des secteurs à haute valeur ajoutée. Parallèlement, conformément à ce qu'ils avaient décidé mercredi, les travailleurs ont débrayé durant une demi-journée jeudi. Vendredi, syndicats et direction de Caterpillar Belgium ont prévu de se retrouver pour reprendre le cours des négociations, suspendues après les dégradations survenues lundi matin sur le site. (Belga)