"Nous n'avons pas encore terminé. Nous continuerons à discuter de mutations internes à l'entreprise pour les personnes provenant des magasins concernés", a expliqué le syndicaliste. "Mais tout le monde ne va pas pouvoir ou vouloir être muté, donc nous abordons également le sort des autres. Nous voulons aboutir à un accord avec une attention pour tous les travailleurs concernés." On ignore encore combien des 453 travailleurs resteront au sein de l'entreprise. Une nouvelle négociation est prévue le 20 ou le 21 avril, qui devrait aller 'au finish'. Un gel des embauches pour des contrats fixes reste provisoirement d'actualité, laisse-t-on encore entendre du côté syndical. (Belga)

"Nous n'avons pas encore terminé. Nous continuerons à discuter de mutations internes à l'entreprise pour les personnes provenant des magasins concernés", a expliqué le syndicaliste. "Mais tout le monde ne va pas pouvoir ou vouloir être muté, donc nous abordons également le sort des autres. Nous voulons aboutir à un accord avec une attention pour tous les travailleurs concernés." On ignore encore combien des 453 travailleurs resteront au sein de l'entreprise. Une nouvelle négociation est prévue le 20 ou le 21 avril, qui devrait aller 'au finish'. Un gel des embauches pour des contrats fixes reste provisoirement d'actualité, laisse-t-on encore entendre du côté syndical. (Belga)