"Nous tirons la sonnette d'alarme depuis plusieurs années, mais aucune solution n'est envisagée", fustige le syndicat libéral, qui a déposé un préavis de grève. Les représentants des milliers de travailleurs du secteur ont décidé d'envoyer un signal.

Le syndicat libéral annonce que le préavis déposé fait suite à une démarche similaire de ses deux homologues il y a une quinzaine de jours. Il réclame l'élaboration d'un agenda "strict et réaliste".