Le front commun syndical indique avoir appris le retrait du délégué syndical de son poste en début de semaine et avoir épuisé les voies de discussions en interne. "En plus d'être injuste, le fait de retirer un délégué de son poste est un acte complètement irresponsable pour une entreprise censée garantir la sécurité", déplore Nic Görtz, permanent CSC Alimentation et Services. Le front commun syndical demande la réintégration immédiate du délégué et l'arrêt "de toute pression exercée à l'encontre des délégués". Le préavis de grève entrera en vigueur le 6 mai. (Belga)

Le front commun syndical indique avoir appris le retrait du délégué syndical de son poste en début de semaine et avoir épuisé les voies de discussions en interne. "En plus d'être injuste, le fait de retirer un délégué de son poste est un acte complètement irresponsable pour une entreprise censée garantir la sécurité", déplore Nic Görtz, permanent CSC Alimentation et Services. Le front commun syndical demande la réintégration immédiate du délégué et l'arrêt "de toute pression exercée à l'encontre des délégués". Le préavis de grève entrera en vigueur le 6 mai. (Belga)