Le front commun syndical avait notamment plaidé pour une mesure dérogatoire permettant les départs anticipés dès 52 ans et demi. "Nous avons appris vendredi que le SPF Emploi s'y oppose", a expliqué le responsable du syndicat socialiste. Même réponse négative aux exonérations fiscales réclamées par les représentants des travailleurs sur une partie des indemnités de rupture alors que ces exonérations avaient été accordées dans d'autres dossiers, et notamment lors de la fermeture de Ford Genk. "Sur ce point, on nous a dit que la loi avait changé en 2014 et qu'il n'y aurait pas de modalités particulières d'application pour les travailleurs de Caterpillar", a poursuivi Ivan del Percio. "Ces refus ne nous faciliteront pas la tâche alors que les négociations sont déjà tendues", a-t-il ajouté. Quant aux éventuels repreneurs du site, aucun détail n'a été dévoilé. "On sait qu'il y en a plusieurs, mais on ignore leur identité", a encore affirmé le représentant de la FGTB. Une nouvelle réunion de conciliation devrait avoir lieu dans les prochains jours au SPF Emploi. (Belga)

Le front commun syndical avait notamment plaidé pour une mesure dérogatoire permettant les départs anticipés dès 52 ans et demi. "Nous avons appris vendredi que le SPF Emploi s'y oppose", a expliqué le responsable du syndicat socialiste. Même réponse négative aux exonérations fiscales réclamées par les représentants des travailleurs sur une partie des indemnités de rupture alors que ces exonérations avaient été accordées dans d'autres dossiers, et notamment lors de la fermeture de Ford Genk. "Sur ce point, on nous a dit que la loi avait changé en 2014 et qu'il n'y aurait pas de modalités particulières d'application pour les travailleurs de Caterpillar", a poursuivi Ivan del Percio. "Ces refus ne nous faciliteront pas la tâche alors que les négociations sont déjà tendues", a-t-il ajouté. Quant aux éventuels repreneurs du site, aucun détail n'a été dévoilé. "On sait qu'il y en a plusieurs, mais on ignore leur identité", a encore affirmé le représentant de la FGTB. Une nouvelle réunion de conciliation devrait avoir lieu dans les prochains jours au SPF Emploi. (Belga)