L'annonce de la suppression de plus de 3.150 emplois chez ING, dont vraisemblablement 1.700 licenciements secs, est au c?ur de la réunion. Les syndicats, qui évoquent un "Caterpillar-bis", espèrent des actes et mesures du monde politique. (Belga)