"Un produit acheté, un deuxième gratuit" ou "trois pour le prix de deux". De telles promotions sont fréquentes sur le marché belge en raison de l'importante concurrence et pour attirer davantage le client, explique Pierre-Alexandre Billiet du magazine spécialisé Gondola, qui a obtenu les chiffres auprès du bureau d'étude de marché Nielsen.

En distribuant gratuitement, les fabricants en profitent également pour mettre de nouveaux articles sur le marché. Ce type de promotion risque tout de même de devenir un cercle vicieux: "pour 10%, plus aucun consommateur ne se déplace", souligne M. Billiet. Le côté financier n'est pas non plus à sous-estimer puisqu'avec une action "1+1 gratuit", il faut vendre deux fois plus.

"Un produit acheté, un deuxième gratuit" ou "trois pour le prix de deux". De telles promotions sont fréquentes sur le marché belge en raison de l'importante concurrence et pour attirer davantage le client, explique Pierre-Alexandre Billiet du magazine spécialisé Gondola, qui a obtenu les chiffres auprès du bureau d'étude de marché Nielsen. En distribuant gratuitement, les fabricants en profitent également pour mettre de nouveaux articles sur le marché. Ce type de promotion risque tout de même de devenir un cercle vicieux: "pour 10%, plus aucun consommateur ne se déplace", souligne M. Billiet. Le côté financier n'est pas non plus à sous-estimer puisqu'avec une action "1+1 gratuit", il faut vendre deux fois plus.