Le marché néerlandais à terme, déterminant pour l'établissement des prix sur le Vieux Continent, a reculé de plus de 3% à 85 euros le Mwt. L'approvisionnement eu Europe - notamment de gaz naturel liquéfié - est quasiment revenu à son niveau d'avant le conflit en Ukraine. Ce qui rassure un marché préoccupé par la Russie. Les prix du gaz restent cependant à un niveau extrêmement haut. (Belga)

Le marché néerlandais à terme, déterminant pour l'établissement des prix sur le Vieux Continent, a reculé de plus de 3% à 85 euros le Mwt. L'approvisionnement eu Europe - notamment de gaz naturel liquéfié - est quasiment revenu à son niveau d'avant le conflit en Ukraine. Ce qui rassure un marché préoccupé par la Russie. Les prix du gaz restent cependant à un niveau extrêmement haut. (Belga)