Les ventes en primeur de concombres marquent traditionnellement le début de la nouvelle saison de culture chez REO Veiling, l'un des plus gros marché de gros du pays. Tout aussi traditionnellement, ces concombres sont fournis par l'entreprise familiale de Nico Perneel. "Cette année, ils sont prêts quelques jours plus tôt que l'an dernier. Une conséquence du temps chaud, évidemment. Ils ont été plantés le 10 décembre et, vendredi dernier, nous avons vu que les premiers concombres pourraient être vendus très rapidement. La production commencera à plein régime dès demain", indique Nico Perneel. Le grossiste néerlandais Impex, de Venlo, a offert 10,03 euros par concombre primeur. Ils sont destinés au secteur horeca. L'an dernier, REO Veiling a vendu 31 millions de concombres, ce qui en fait le plus gros vendeur de Flandre. Le concombre occupe la septième place des produits les plus commercialisés par l'entreprise. La production du concombres s'arrête début novembre pour reprendre en janvier. (Belga)

Les ventes en primeur de concombres marquent traditionnellement le début de la nouvelle saison de culture chez REO Veiling, l'un des plus gros marché de gros du pays. Tout aussi traditionnellement, ces concombres sont fournis par l'entreprise familiale de Nico Perneel. "Cette année, ils sont prêts quelques jours plus tôt que l'an dernier. Une conséquence du temps chaud, évidemment. Ils ont été plantés le 10 décembre et, vendredi dernier, nous avons vu que les premiers concombres pourraient être vendus très rapidement. La production commencera à plein régime dès demain", indique Nico Perneel. Le grossiste néerlandais Impex, de Venlo, a offert 10,03 euros par concombre primeur. Ils sont destinés au secteur horeca. L'an dernier, REO Veiling a vendu 31 millions de concombres, ce qui en fait le plus gros vendeur de Flandre. Le concombre occupe la septième place des produits les plus commercialisés par l'entreprise. La production du concombres s'arrête début novembre pour reprendre en janvier. (Belga)