Selon la secrétaire d'Etat néerlandaise aux Infrastructures, Vivianne Heijnen, le projet permettra de retirer des routes entre 8 et 9.000 camions. Le CEO du North Sea Port, Daan Schalck, voit dans la décision des autorités néerlandaises "une étape cruciale" dans le financement de cette liaison transfrontalière. Il en tire également l'espoir que l'Union européenne poursuivra l'investissement. (Belga)

Selon la secrétaire d'Etat néerlandaise aux Infrastructures, Vivianne Heijnen, le projet permettra de retirer des routes entre 8 et 9.000 camions. Le CEO du North Sea Port, Daan Schalck, voit dans la décision des autorités néerlandaises "une étape cruciale" dans le financement de cette liaison transfrontalière. Il en tire également l'espoir que l'Union européenne poursuivra l'investissement. (Belga)