Les partenaires sociaux dénoncent également la taxe sur les établissements bancaires et financiers et sur les distributeurs automatiques de billets, dont ils redoutent particulièrement l'effet néfaste sur le commerce. Le conseil pointe cependant quelques éléments positifs, comme le glissement d'une partie de la charge fiscale des revenus vers le patrimoine immobilier via les centimes additionnels régionaux à l'impôt des personnes physiques. (Belga)