Le préaccord proposé aux ouvriers est le fruit d'une longue négociation entre la direction et les syndicats de Caterpillar Belgium, clôturée le 20 février dernier. Il comporte les différentes indemnités extra-légales de départ du personnel, déterminées à partir d'un "socle de base" de 30.000 euros par ouvrier auquel s'ajoute une série de primes. Il fixe également les conditions dans lesquelles la production devra se poursuivre d'ici à la fermeture complète, avec au moins 200 machines restant à produire. Lundi et mardi, 1.131 ouvriers ont participé au référendum sur les 1.355 appelés à se prononcer. Parmi les votants, 24,3% ont voté contre l'accord. Enfin, 1,25% des bulletins de vote ont été jugés invalides. Le dépouillement a été organisé mardi à partir de 7h00 en présence notamment de représentants de la commission paritaire. (Belga)

Le préaccord proposé aux ouvriers est le fruit d'une longue négociation entre la direction et les syndicats de Caterpillar Belgium, clôturée le 20 février dernier. Il comporte les différentes indemnités extra-légales de départ du personnel, déterminées à partir d'un "socle de base" de 30.000 euros par ouvrier auquel s'ajoute une série de primes. Il fixe également les conditions dans lesquelles la production devra se poursuivre d'ici à la fermeture complète, avec au moins 200 machines restant à produire. Lundi et mardi, 1.131 ouvriers ont participé au référendum sur les 1.355 appelés à se prononcer. Parmi les votants, 24,3% ont voté contre l'accord. Enfin, 1,25% des bulletins de vote ont été jugés invalides. Le dépouillement a été organisé mardi à partir de 7h00 en présence notamment de représentants de la commission paritaire. (Belga)