Felyx envisagera dans un second temps, éventuellement, d'élargir sa zone d'action dans la ville. Selon un cofondateur de l'entreprise, Quinten Selhorst, Bruxelles a un bon potentiel pour les scooters électriques en libre service, de par son "caractère international", et la présence de "beaucoup d'étudiants, jeunes travailleurs et expats", soit des gens qui utilisent volontiers "un système partagé". Comme pour les services d'e-trottinettes partagées qui ont envahi les rues de Bruxelles, les scooters Felyx pourront être localisés et loués via une application. Leur vitesse est limitée à 45 km/h et ils sont tous pourvus de casques. "Nous nous installons réellement à Bruxelles, où nous allons travailler avec une équipe et des partenaires locaux, pour le changement des batteries et la réparation des scooters", précise encore Quinten Selhorst. (Belga)

Felyx envisagera dans un second temps, éventuellement, d'élargir sa zone d'action dans la ville. Selon un cofondateur de l'entreprise, Quinten Selhorst, Bruxelles a un bon potentiel pour les scooters électriques en libre service, de par son "caractère international", et la présence de "beaucoup d'étudiants, jeunes travailleurs et expats", soit des gens qui utilisent volontiers "un système partagé". Comme pour les services d'e-trottinettes partagées qui ont envahi les rues de Bruxelles, les scooters Felyx pourront être localisés et loués via une application. Leur vitesse est limitée à 45 km/h et ils sont tous pourvus de casques. "Nous nous installons réellement à Bruxelles, où nous allons travailler avec une équipe et des partenaires locaux, pour le changement des batteries et la réparation des scooters", précise encore Quinten Selhorst. (Belga)