La filiale Belron, spécialisée dans la réparation et le remplacement de vitrage automobile (Carglass), a réalisé un chiffre d'affaires total de plus d'1,25 milliard d'euros, en hausse de 18,4% par rapport aux trois premiers mois de 2021. Malgré un marché automobile plombé par la pénurie de semi-conducteurs et des problèmes d'approvisionnement, en lien notamment avec des câbles sous-contractés en Ukraine, les ventes de D'Ieteren Automotive ont augmenté de 6,7%, à 969,3 millions d'euros, portées par "un effet prix/mix positif dû à une plus grande orientation vers l'électrification des véhicules ainsi qu'à la poursuite de la montée en gamme du parc", explique D'Ieteren. Quant à TVH, récemment acquis et spécialisé dans les pièces détachées pour charriots élévateurs, équipements de manutention et matériel agricole, son chiffre d'affaires a atteint 384,1 millions d'euros, en augmentation de 24% par rapport au premier trimestre 2021. Enfin, Moleskine a vu son chiffre d'affaires passer de 21,5 à 27,6 millions d'euros (+28,5%). D'Ieteren Group a également présenté jeudi des objectifs à l'horizon 2025 pour ses principales activités. Pour Belron, notamment, "une croissance élevée à un chiffre en moyenne" des ventes est attendue sur la période 2021-25. Pour l'ensemble du groupe, une "importante génération de flux de trésorerie net ajusté des sociétés du portefeuille, proche de deux milliards d'euros cumulés jusqu'en 2025 (part du Groupe), devrait assurer une remontée importante de dividendes à D'Ieteren Group et lui permettre de poursuivre ses ambitions stratégiques, à savoir: soutenir les entreprises du portefeuille actuel dans une perspective à long terme; investir dans plusieurs piliers de croissance supplémentaires et rémunérer les actionnaires", annonce encore D'Ieteren. (Belga)

La filiale Belron, spécialisée dans la réparation et le remplacement de vitrage automobile (Carglass), a réalisé un chiffre d'affaires total de plus d'1,25 milliard d'euros, en hausse de 18,4% par rapport aux trois premiers mois de 2021. Malgré un marché automobile plombé par la pénurie de semi-conducteurs et des problèmes d'approvisionnement, en lien notamment avec des câbles sous-contractés en Ukraine, les ventes de D'Ieteren Automotive ont augmenté de 6,7%, à 969,3 millions d'euros, portées par "un effet prix/mix positif dû à une plus grande orientation vers l'électrification des véhicules ainsi qu'à la poursuite de la montée en gamme du parc", explique D'Ieteren. Quant à TVH, récemment acquis et spécialisé dans les pièces détachées pour charriots élévateurs, équipements de manutention et matériel agricole, son chiffre d'affaires a atteint 384,1 millions d'euros, en augmentation de 24% par rapport au premier trimestre 2021. Enfin, Moleskine a vu son chiffre d'affaires passer de 21,5 à 27,6 millions d'euros (+28,5%). D'Ieteren Group a également présenté jeudi des objectifs à l'horizon 2025 pour ses principales activités. Pour Belron, notamment, "une croissance élevée à un chiffre en moyenne" des ventes est attendue sur la période 2021-25. Pour l'ensemble du groupe, une "importante génération de flux de trésorerie net ajusté des sociétés du portefeuille, proche de deux milliards d'euros cumulés jusqu'en 2025 (part du Groupe), devrait assurer une remontée importante de dividendes à D'Ieteren Group et lui permettre de poursuivre ses ambitions stratégiques, à savoir: soutenir les entreprises du portefeuille actuel dans une perspective à long terme; investir dans plusieurs piliers de croissance supplémentaires et rémunérer les actionnaires", annonce encore D'Ieteren. (Belga)