C'est une di­minution de plus de 60% par rapport à 2013, année record en la matière. Sur les cinq dernières an­nées, seule 2011 avait généré moins de pertes d'emploi collectives.

Sur ces 5.830 licenciements notifiés en 2014, 575 concernaient la Région bruxelloise, 3.391 la Flandre et 1.864 la Wallonie. Il s'agissait notamment des restructurations chez Mediahuis (presse -200 licenciements), chez LSG Sky Chefs International (catering à Za­ventem -143), chez Saint-­Gobain (verre -327), chez Hewlett­Packard (informatique -300) ou chez Cora (distribution -447).

Les licenciements collectifs ne re­ présentent qu'une part des pertes d'emploi dans le pays, mais ils consti­tuent un indice de la santé de nos en­ treprises.

C'est une di­minution de plus de 60% par rapport à 2013, année record en la matière. Sur les cinq dernières an­nées, seule 2011 avait généré moins de pertes d'emploi collectives.Sur ces 5.830 licenciements notifiés en 2014, 575 concernaient la Région bruxelloise, 3.391 la Flandre et 1.864 la Wallonie. Il s'agissait notamment des restructurations chez Mediahuis (presse -200 licenciements), chez LSG Sky Chefs International (catering à Za­ventem -143), chez Saint-­Gobain (verre -327), chez Hewlett­Packard (informatique -300) ou chez Cora (distribution -447).Les licenciements collectifs ne re­ présentent qu'une part des pertes d'emploi dans le pays, mais ils consti­tuent un indice de la santé de nos en­ treprises.