Pour plus de la moitié des jeunes Belges (53%) ayant acheté un logement pendant la pandémie, la recherche a pris moins de trois mois, alors que ce n'était le cas que pour 40% des acheteurs au cours des cinq dernières années (avant le Covid-19). Les jeunes acheteurs étaient aussi mieux préparés pendant la pandémie car 38% d'entre eux avaient déjà reçu une proposition de crédit avant l'achat. Plus rapides qu'avant, les jeunes acheteurs se sont aussi montrés plus prudents car 64% des propriétaires récents avaient inclus des clauses suspensives dans leur contrat avec le vendeur, contre seulement 46% avant la crise du corona. Enfin, plus d'un tiers des jeunes propriétaires (36%) ont utilisé un canal digital pour négocier leur crédit contre 24% avant la période du coronavirus. (Belga)

Pour plus de la moitié des jeunes Belges (53%) ayant acheté un logement pendant la pandémie, la recherche a pris moins de trois mois, alors que ce n'était le cas que pour 40% des acheteurs au cours des cinq dernières années (avant le Covid-19). Les jeunes acheteurs étaient aussi mieux préparés pendant la pandémie car 38% d'entre eux avaient déjà reçu une proposition de crédit avant l'achat. Plus rapides qu'avant, les jeunes acheteurs se sont aussi montrés plus prudents car 64% des propriétaires récents avaient inclus des clauses suspensives dans leur contrat avec le vendeur, contre seulement 46% avant la crise du corona. Enfin, plus d'un tiers des jeunes propriétaires (36%) ont utilisé un canal digital pour négocier leur crédit contre 24% avant la période du coronavirus. (Belga)