Depuis le début de l'année, 215.841 voitures neuves ont été écoulées en Belgique, ce qui représente tout de même une croissance de 5,0% sur un an. "Du côté des véhicules utilitaires légers, la satisfaction est toujours de mise avec cette fois encore, une progression mensuelle de 5,1% pour un total cumulé de 28.165 véhicules (+14,4%) immatriculés depuis le 1er janvier", constatent encore la Febiac et l'administration. S'agissant des véhicules utilitaires lourds, la catégorie des moins de 16 tonnes recule de 42,7% en avril pour une perte cumulée de 16,4%, alors que les immatriculations des véhicules de plus de 16 tonnes maintiennent une faible progression mensuelle de 0,3% et une amélioration cumulée de 5,9%. Enfin, le segment des deux-roues motorisés enregistre 2.564 exemplaires immatriculés en avril (-9,08%). Au cumul des quatre premiers mois, on dénombre 8.419 motos et scooters immatriculés dans notre pays, ce qui témoigne un recul de 11,3% par rapport à la même période de 2016. (Belga)

Depuis le début de l'année, 215.841 voitures neuves ont été écoulées en Belgique, ce qui représente tout de même une croissance de 5,0% sur un an. "Du côté des véhicules utilitaires légers, la satisfaction est toujours de mise avec cette fois encore, une progression mensuelle de 5,1% pour un total cumulé de 28.165 véhicules (+14,4%) immatriculés depuis le 1er janvier", constatent encore la Febiac et l'administration. S'agissant des véhicules utilitaires lourds, la catégorie des moins de 16 tonnes recule de 42,7% en avril pour une perte cumulée de 16,4%, alors que les immatriculations des véhicules de plus de 16 tonnes maintiennent une faible progression mensuelle de 0,3% et une amélioration cumulée de 5,9%. Enfin, le segment des deux-roues motorisés enregistre 2.564 exemplaires immatriculés en avril (-9,08%). Au cumul des quatre premiers mois, on dénombre 8.419 motos et scooters immatriculés dans notre pays, ce qui témoigne un recul de 11,3% par rapport à la même période de 2016. (Belga)