Les frais d'itinérance disparaîtront définitivement le 15 juin 2017 et, en attendant, les tarifs maximum baisseront dès samedi. Il n'en coûtera plus au maximum que 0,05 euro supplémentaire pour téléphoner de l'étranger, 0,02 euro pour envoyer un SMS et 0,05 euro par megabyte. Un autre élément de cette législation qui entre en vigueur samedi instaure que le trafic sur Internet doit être traité équitablement. "En d'autres termes, le principe de la 'neutralité du net' interdit désormais aux fournisseurs d'accès à internet de ralentir, discriminer ou bloquer l'accès à certaines applications ou services", précise le Bureau européen des Unions des consommateurs (BEUC). "La neutralité du net est indispensable pour préserver l'internet qu'on connaît aujourd'hui: favorable à l'innovation et accessible à tous. C'est une victoire pour les droits des consommateurs car les fournisseurs d'accès ne décideront pas pour servir leurs intérêts commerciaux quels services les consommateurs doivent ou ne doivent pas utiliser", souligne le BEUC. (Belga)

Les frais d'itinérance disparaîtront définitivement le 15 juin 2017 et, en attendant, les tarifs maximum baisseront dès samedi. Il n'en coûtera plus au maximum que 0,05 euro supplémentaire pour téléphoner de l'étranger, 0,02 euro pour envoyer un SMS et 0,05 euro par megabyte. Un autre élément de cette législation qui entre en vigueur samedi instaure que le trafic sur Internet doit être traité équitablement. "En d'autres termes, le principe de la 'neutralité du net' interdit désormais aux fournisseurs d'accès à internet de ralentir, discriminer ou bloquer l'accès à certaines applications ou services", précise le Bureau européen des Unions des consommateurs (BEUC). "La neutralité du net est indispensable pour préserver l'internet qu'on connaît aujourd'hui: favorable à l'innovation et accessible à tous. C'est une victoire pour les droits des consommateurs car les fournisseurs d'accès ne décideront pas pour servir leurs intérêts commerciaux quels services les consommateurs doivent ou ne doivent pas utiliser", souligne le BEUC. (Belga)