La nouvelle fédération est issue d'une fusion entre The Ppress, portail de la presse périodique, et de l'Union des éditeurs de la presse périodique (UPP).

La valeur des contenus journalistiques, et même de tout contenu, est mise sous pression dans une époque dédiée au multimédia et aux plateformes les plus diverses, souligne WE MEDIA. La diversité des médias se retrouve noyée par les réseaux sociaux et les GAFA (acronyme désignant les géants du web tels que Google, Apple, Facebook et Amazon).

"Alors que nous sommes à la recherche, dans nos entreprises, de synergies et de nouveaux modèles, nous devons entamer la même démarche en tant qu'association professionnelle. Cette fusion constitue une évolution logique", estime Xavier Bouckaert, président de la fédération et directeur du groupe médiatique Roularta.

La nouvelle fédération est issue d'une fusion entre The Ppress, portail de la presse périodique, et de l'Union des éditeurs de la presse périodique (UPP).La valeur des contenus journalistiques, et même de tout contenu, est mise sous pression dans une époque dédiée au multimédia et aux plateformes les plus diverses, souligne WE MEDIA. La diversité des médias se retrouve noyée par les réseaux sociaux et les GAFA (acronyme désignant les géants du web tels que Google, Apple, Facebook et Amazon). "Alors que nous sommes à la recherche, dans nos entreprises, de synergies et de nouveaux modèles, nous devons entamer la même démarche en tant qu'association professionnelle. Cette fusion constitue une évolution logique", estime Xavier Bouckaert, président de la fédération et directeur du groupe médiatique Roularta.