Par rapport à l'année précédente, les entreprises belges ont payé l'an dernier 3,2% d'impôts en moins sur leurs bénéfices, pour un total cumulé d'environ 490 millions d'euros, d'après l'analyse de la BNB soumise à la Centrale des bilans. Bien que la réforme de l'impôt sur les sociétés n'ait pas été pleinement mise en oeuvre en 2018, elle a déjà produit des effets mesurables, note la banque. Les montants des impôts inscrits dans les résultats annuels des entreprises ont diminué.

Cette baisse interrompt la tendance à la hausse des dernières années. Depuis 2009, les entreprises ont payé chaque année davantage d'impôts, sauf en 2013 probablement en raison de la récession.

L'analyse de la BNB englobe 82% des entreprises.

Par rapport à l'année précédente, les entreprises belges ont payé l'an dernier 3,2% d'impôts en moins sur leurs bénéfices, pour un total cumulé d'environ 490 millions d'euros, d'après l'analyse de la BNB soumise à la Centrale des bilans. Bien que la réforme de l'impôt sur les sociétés n'ait pas été pleinement mise en oeuvre en 2018, elle a déjà produit des effets mesurables, note la banque. Les montants des impôts inscrits dans les résultats annuels des entreprises ont diminué. Cette baisse interrompt la tendance à la hausse des dernières années. Depuis 2009, les entreprises ont payé chaque année davantage d'impôts, sauf en 2013 probablement en raison de la récession. L'analyse de la BNB englobe 82% des entreprises.