L'activité de recrutement devrait être plus intense en Flandre qu'à Bruxelles et en Wallonie, mais les intentions sont positives dans les trois Régions.

Les employeurs des 10 secteurs sondés par Manpower prévoient de créer de nouveaux emplois au cours des trois premiers mois de 2019. C'est dans le secteur des industries extractives que l'on trouve les prévisions les plus optimistes et les plus fortes depuis plus de sept ans. Les intentions de recrutement sont encourageantes dans plusieurs secteurs clés, notamment la construction, le transport et la logistique, la finance, l'assurance, l'immobilier et les services aux entreprises et l'horeca. Les prévisions sont plus modestes dans les services publics, l'éducation, la santé et les services collectifs, l'industrie manufacturière ou le commerce.

"Notre baromètre affiche un solde positif pour le 7e trimestre consécutif et les intentions de recrutement des employeurs se sont concrétisées par des embauches tout au long de l'année 2018, principalement dans le secteur privé", explique Philippe Lacroix, directeur de ManpowerGroup BeLux. "Aujourd'hui, la dynamique sur le marché du recrutement s'intensifie alors que l'on assiste à un léger ralentissement sur le marché du travail intérimaire. Confrontés à des difficultés de recrutement en raison des pénuries de main-d'oeuvre, les employeurs sont prêts à offrir plus rapidement des contrats à durée indéterminée afin de capter les talents dont ils ont besoin."